Stop Lecture Augmenter le volume à 50% ( Moyen )
Contact : Assistochat @
[ Déja 661 membres, dont 6 adhérents, inscrits sur www.assistochat.fr ]

Association au profit des
chats malheureux
de Nice (06000, France) et environs


Nous contacter

Tel. 04.93.86.49.32
( de 15h à 18h, mardi - jeudi - samedi )


Notre permanence

130, Bd de le Madeleine
06000 Nice - France


Nous contacter

assistochat@gmail.com


Urgence vétérinaire

Rubrique « Urgence vétérinaire »

( Pseudo et / ou mot de passe perdus : Cliquer Ici / Vous inscrire gratuitement : Devenir membre )

Luttez contre toutes les idées reçues en jouant à notre quiz : « Les idées reçues »

Aidez-les

Aidez-moi




[ Nom ] : Pauvre vieux chat oublié de tous et chassé de tous mais qui un jour a eu une maison. Nous avons dû le récupérer en urgence car menacé de fourrière par sa propre nourrisseuse!!!
Son état de santé est alarmant avec une suspicion de cancer du foie.
Nous lui offrons un refuge calme et aimant et l’accompagnerons dignement jusqu’au bout
[ Age ] :
[ Sexe ] : Mâle
[ Type ] : Européen poil court
[ Stérilisation ] : Oui
[ Vaccination ] : Oui
[ Action ] : Parrainage

Plus d'infos
Rechercher



+

+

L’espace actualités

[ L’association vous informe ]


Toutes les dernières nouvelles concernant l’association !!!
( Dépêche, Organisation, Manifestation, Evénement, Petite annonce,… )

[ Rappel ]


Pour les membres inscrits sur www.assistochat.fr, recevez directement par @mail toutes les dernières informations via la « Newsletter » d'Assistochat. ( Rubrique : « Mon compte » )
Aux Brizeaux, les chats auront bientôt leur hôtel

[ Date de publication : 18/02/2013 à 04h55 ]


UN PAS EN AVANT... ENFIN !!!

 

 

Jusqu'à maintenant, on se contente d'attraper les chats errants pour les mettre en fourrière. Mais aussitôt, il en arrive d'autres. « Un cercle sans fin. »

 

Pour lutter contre la prolifération des chats errants, la ville de Niort, associée à la maison de retraite, tente sur ce quartier une expérience innovante.

 

Les chats errants du quartier des Brizeaux auront bientôt leur hôtel. Un « abri pour chat libre », tout près de la maison de retraite, sur un terrain qui appartient à la Ville. Une façon originale de lutter contre la prolifération massive des chats.

 

A l'heure actuelle, beaucoup de personnes âgées des Brizeaux nourrissent les chats qui n'appartiennent à personne en particulier. Elles pourront désormais le faire dans une maisonnette avec un petit enclos, également accessible aux enfants des écoles ou aux autres habitants du quartier.

 

Inverser la logique

 

On inverse ainsi la logique habituellement suivie. Jusqu'à maintenant, la Ville se contente d'attraper les chats errants et de les mettre en fourrière. Mais aussitôt leur capture, il en revient d'autres. « Un cercle sans fin », observe Chantal Barré, adjointe au maire en charge de la politique de l'animal en ville. Par ailleurs, fourrières et refuges étant envahis, tous les animaux ne peuvent être placés : une partie est euthanasiée. Une spirale stérile avec laquelle l'expérience des Brizeaux entend rompre. Tant que les chats du coin auront leur abri, on n'en attirera pas d'autres. Et ces habitués seront attrapés pour être identifiés et stérilisés. « Il s'agit d'une régulation intelligente qui, en plus, met en avant le rôle social de l'animal », estime Geneviève Gaillard, les chats étant devenus aux Brizeaux les mascottes de bien des résidants de la maison de retraite, du foyer-logement ou du village seniors ouvert l'an dernier.

 

Une fois stérilisés, les chats seront relâchés sur le site et deviendront des « chats libres ». Cet « hôtel pour félins » est une première sur Niort. L'expérience, si elle s'avère concluante, pourrait faire des petits dans d'autres quartiers.

 

nr.niort@nrco.fr

Yves Revert

 

Danger Collier

[ Date de publication : 17/12/2012 à 20h35 ]


Vidéo sur l'abandon, à voir, à méditer ...

[ Date de publication : 07/12/2012 à 03h15 ]


A ÉCOUTER AVEC SON COEUR - A RÉFLÉCHIR - A DIFFUSER

 

 

http://caninsansfamille.over-blog.fr/article-video-sur-l-abandon-a-voir-a-mediter-113055342.html

13/10/2012 : Journée de l'animal citadin
(St Laurent du Var - 06)

[ Date de publication : 23/10/2012 à 12h58 ]


MANIFESTATION DU SAMEDI 13 OCTOBRE 2012 PROCHAIN A ST LAURENT DU VAR

JOURNÉE DE L'ANIMAL CITADIN

 

 

Assistochat

 

Stand de vente de bibelots et divers objets "félins"

Soutenez notre association avec « Mailforgood »

[ Date de publication : 25/09/2012 à 23h58 ]


 

Soutenez notre association en quelques clics avec « Mailforgood », premier portail de soutien au secteur associatif.

 

Assistochat vous propose de venir découvrir « Mailforgood »,

un nouveau moyen d’aider notre association en cliquant régulièrement sur le lien ci-dessous (à mettre dans vos favoris).

 

« Mailforgood » générera quelques centimes à chaque vidéo visionnée

(Visionnez simplement une publicité et un don de 5 centimes sera versé à notre association).

 

http://www.mailforgood.com/associations/assistochat

 

Nous comptons sur vous ...

 

Assistochat

13/10/2012 : Journée de l'animal citadin
(St Laurent du Var - 06)

[ Date de publication : 25/09/2012 à 04h19 ]


MANIFESTATION DU SAMEDI 13 OCTOBRE 2012 PROCHAIN A ST LAURENT DU VAR

 

JOURNÉE DE L'ANIMAL CITADIN

 

Sur invitation de la Mairie et de l'Office de Tourisme de St Laurent.

 

Cela se passera au Parc Layet, derrière la Mairie, le long du Var, de 14h à 18h30.

 

PROGRAMME

 

Conférences de 15h30 à 16h15 :

* Sur la détection précoce de la douleur animale

* Sur le chien comme instrument du bien-être.

 

L'adoption sera une partie importante dans cette journée.

 

Les animations proposées :

 

* Toilettage pour information et démonstration,

* Photos animalières,

* Chasse au trésor gagnante à partir de 14h pour les familles.

 

14h00-14h30 : Présentation des stands et des chiens à adopter (les chats ne seront là qu'en photos),

14h30-15h00 : Obé Rythmée

15h00-15h30 : Démonstration sur l'obéissance

15h30-16h15 : Conférences,

16h15-16h45 : Agility, Fly Ball, Freesbee,

16h45-17h15 : Recherche en décombres,

17h15-17h45 : Démonstration de l'entreprise "l'Arche de Jean-Louis",

17h45-18h15 : Concours de beauté,

18h15-18h30 : Bénédiction des animaux,

18h30 : Apéritif de clôture.

 

Comme vous pouvez le constater, ce sont surtout les chiens qui seront à l'honneur, les matous étant de caractère plus délicat, mais on sera là pour eux...

 

Merci

Belgique :
Tous les chats domestiques et errants bientôt stérilisés

[ Date de publication : 18/06/2012 à 13h34 ]


La Belgique avance !!!

 

 

Reportage

 

La ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx, propose le "Plan Chats" qui prévoit la stérilisation obligatoire des chats domestiques et errants. L'objectif est d'endiguer la croissance de la population féline pour faire baisser la contagion de maladies telles que la teigne ou la rage. 

 

Publié le 08 Juin 2012 

 

Plus d'infos et réactions sur :

 

http://labrajack.over-blog.com/article-belgique-tous-les-chats-domestiques-et-errants-bientot-sterilises-rtl-be-106930119.html

À Saint-Augustin (06),
les chats continuent de disparaître !!!

[ Date de publication : 13/06/2012 à 14h01 ]


Article du Nice-Matin du « samedi 09 juin 2012 »

 

http://www.nicematin.com/derniere-minute/a-saint-augustin-les-chats-continuent-de-disparaitre.894717.html

 

 

Nelly Hof avec l'un de ses protégés.

Sa pension passe intégralement dans l'achat de croquettes et de pâtée.

Frantz Bouton

 

Sur les murs lépreux, la tapisserie est lardée de coups de griffes.

Les pieds des meubles sont lacérés. Nelly Hof hausse les épaules :

« Quelle importance ? De toute façon, je n'ai pas d'argent pour les remplacer… »

 

Cette sexagénaire est une « nourriceuse » - une femme qui consacre sa vie et ses maigres ressources au bien-être des chats.

 

Chaque matin avant l'aube, puis chaque soir à la tombée du jour, elle descend ses cinq étages avec ses gamelles, ses 9 kg de pâtée et ses 4 kg de croquettes. Une soixantaine de minous l'attend dans les rues de Saint-Augustin.

 

« Je les connais tous,explique-t-elle.Chacun a son petit nom. Alors vous vous doutez bien que, lorsque l'un d'eux disparaît, je m'en aperçois tout de suite. »

 

« Un type au regard haineux m'a bousculée »

 

Sa voix se noue. D'un geste, Nelly désigne une cloison couverte de photos. « Ce sont les chats qui se sont volatilisés ou qui ont été massacrés. Parce que j'en ai retrouvé certains dans des sacs en plastique ! Bien en évidence… »

 

Le phénomène n'est pas nouveau.

 

«Ça se produit toujours par vagues, précise-t-elle. Il y a deux ans, une dizaine de chats a été empoisonnée. Puis de nouveau l'été 2011(1). Le mois dernier, j'en ai encore perdu une dizaine ! »

 

Des trafics de peau ? Elle n'y croit pas. « Le souci, c'est la prolifération,assure-t-elle.Les gens en ont marre de voir des chats partout. Pourquoi croyez-vous que je les nourris tôt le matin et tard le soir ? Pour croiser le moins de monde possible ! Je suis régulièrement insultée dans la rue. On m'a souvent balancé mes gamelles au visage. À Pâques, un grand type au regard haineux m'a bousculée. »

 

Vingt chatons par an

 

Le problème de la prolifération est connu. Patrick Villardry, président de la Société de défense des animaux (SDA), estimait récemment que « 25 000 chats à Nice, c'est beaucoup trop. Demain, il y en aura peut-être le double et ce sera une véritable catastrophe ! »

 

Andrée Alziari-Nègre, adjointe déléguée à la protection animale, assurait de son côté que les campagnes de stérilisation, interrompues depuis juin 2011, allaient reprendre avec un budget de 120 000 e sur quatre ans.

 

Nelly Hof se demande s'il n'est pas déjà trop tard.« Qui va se charger d'attraper les chats pour les conduire chez le vétérinaire ? Les associations sont débordées ! Quand on sait qu'une chatte peut avoir vingt chatons par an… »

 

La retraitée soupire. Elle, quoi qu'il arrive, sera fidèle au poste. Avec ses croquettes et sa pâtée - « tant qu'il me restera un souffle de vie. »

 

Lionel Paoli

Les chats servent d'appâts à La Réunion,
en remplacement des chiens...

[ Date de publication : 31/05/2012 à 14h07 ]


 

Ce dossier vient de nous être communiqué en direct de l'île de La Réunion, Île charmante s'il en fut. Après le scandale des chiens-appâts pour la pêche au "gros", ce sont maintenant les chats qui servent de nourriture vivante aux gros poissons. Il faut absolument que cette horreur prenne fin et l'association qui nous a envoyé ces photos a besoin du soutien de la Métropole.


Nous comptons sur vous tous. Merci d'avance.

 

Assistochat

 

Agir Pour Protéger les Animaux Réunionnais

 

 

http://agirpourprotegerlesanimauxreunionnais.hautetfort.com

 

Lettre de l'association :

Agir Pour Protéger les Animaux Réunionnais

 

Saint-Denis de la Réunion le 30 mai 2012,

 

Voici ce qu'une de nos bénévoles a trouvé et récupérer il y a 2 jours : des chats avec des hameçons plantés dans la gueule !!!

 

Ces chats ont été soignés mais sont dans un état physique et psychologique lamentable.

 

Ils ont été trouvés sur le port de Sainte-Marie, à l'île de La Réunion. Ils sont en très grand nombre, sans  soins, non stérilisés et donc se reproduisent massivement et meurent dans d’atroces souffrances. Ici personne ne fait rien pour eux. La population sait qu’elle peut aller « jeter » ses chats à cet endroit là car cela servira de vivier aux pêcheurs.

 

La pratique des animaux appâts vivants n'a jamais cessé mais nous n'avions jusqu'alors rien pu prouver du seul fait que nous avions du mal à attraper les animaux blessés. De plus, la plupart du temps  en  tant  qu’associations de  protection animales  nous sommes  muselées lorsque nous essayons tant bien que mal de  dénoncer ses pratiques barbares (les menaces existent bel et bien !).

 

Nous vous lançons un SOS, pour ces pauvres bêtes, qui meurent tous les jours sans que personne ne s’émeuve de leur triste sort. S’il vous plaît, aidez-nous à faire bouger les choses et faire en sorte que tout cela cesse au plus vite, pour eux !

 

Merci de votre aide. Bien à vous.

 

Anne JOANNY Présidente de l’APPAR

APPAR - 12, rue Joseph Wetzell - 97419 LA POSSESSION

Tel : 06 93 03 85 44

Mail : ap-par@hotmail.fr

 

 

 

Anti-Vivisection ( Europe : Italie )
Enfin une avancée dans le bon sens

[ Date de publication : 13/05/2012 à 20h59 ]


Contre la vivisection

 ( Dissection opérée sur un animal vertébré vivant, avec ou sans anesthésie, à titre d'expérience scientifique )

 

 

Suivant l’article du Giornale en date du « 9 mai 2012 », les dernières nouvelles venues d’Italie sont plutôt encourageantes et témoignent d’une prise de conscience dont on espère qu’elle fera école.

 

En effet le président du Sénat Renato Schifani, s’est positionné d’emblée contre la vivisection, en disant sans aucune ambiguité :

 

” Même à des fins scientifiques, la vivisection est un massacre intolérable.

Je suis convaincu qu’il existe des méthodes substitutives. ”

 

Au lendemain de la protestation Nationale ( et Internationale ) contre la vivisection, et pour la fermeture de l’élevage de Green Hill, le président du Sénat, Renato Schifano, a rencontré la délégation de la LAV ( ligue Anti Vivisection ) représentée par Gianluca Felicetti et Carla Rocchi, et leur a assuré qu’il sera vigilant, afin que la commission continue à travailler sur la loi Communautaire 2011.

( Transcription de la Directive 2010 /63/UE )

 

Les mots de R. Schifani contre l’ expérimentation animale, sont un message décisif envers ceux qui ne respectent pas la vie de toutes les créatures vivantes.

 

Quelques heures auparavant, le Ministre des affaires européennes, Enzo Moavero Milanesi, un des plus importants experts du droit communautaire italien, a déclaré infondée, les peurs “techniques” de la Commission pour l’application des restrictions à la Directive, qui consisteraient en l’interdiction d’élevages de chats, chiens, primates, destinés à la vivisection, et l’interdiction d’expérimentation sans anesthésie.


Selon E.Moavero, il serait très improbable, que l’article tel qu’il est formulé et présenté à la Chambre, conduirait à une infraction, et en conséquence à une sanction de la part de la Communauté Européenne.


”Si ce risque existait” a ajouté le Ministre, ce problème ne regarderait ni la commission, ni le Ministre, mais l’Union européenne.

 

Le sous secrétaire de la Santé, Adelfio Elio Cardinale, a insisté dans ce sens, disant que l’Italie peut et doit être dans ce contexte, à l’ avant garde européenne.

 

 En matière de vivisection l’Italie avance, cela fait longtemps que des acteurs de la défense animale

n’avaient pas eu une information aussi réconfortante.

Copyright ©2011 | XHTML | CSS | Site optimisé 1024 pixel ( largeur ) ou supérieur | Plan du site
Site créé par Blingkeur pour "Assistochat" | Contacter l’administrateur Rémi | Contacter le(s) modérateur(s) Rémi